L'Immobilier à Tahiti
11 déc

Achat immobilier : top 5 des conseils pour obtenir un prêt immobilier

money_finance_house_mortgage_investment_banking_currency_bank-1062112.jpg!d

Le montage du dossier de prêt est une étape importante dans le cadre d’un projet immobilier. En effet, c’est sur la qualité du dossier que les banques se basent pour évaluer le profil de l’emprunteur et ainsi octroyer ou non le financement demandé. Par ailleurs, un profil jugé comme ne présentant pas ou peu de risques pour les banques bénéficie souvent d’excellentes conditions de prêt. Mais comment faire pour y parvenir ?

Se constituer un bon apport personnel

Signe d’une bonne capacité d’épargne, l’apport personnel est un point sur lequel les établissements de prêt se basent pour évaluer le profil d’un emprunteur donné. De manière générale, les banques privilégient les dossiers des emprunteurs qui ont un bon apport personnel. Plus cette somme sera importante, plus les banques consentiront à offrir des conditions de prêt immobilier avantageuses à l’emprunteur. Si la loi n’impose aucune limite minimale en termes d’apport personnel dans le cadre d’un prêt immobilier, les organismes de crédit demandent dans la plupart des cas au moins 10 % du montant du financement demandé pour couvrir les divers frais annexes (frais de dossier, frais de notaire, frais de garantie).

Avoir une situation professionnelle stable

Pour se prémunir de l’éventualité d’une défaillance dans le remboursement du crédit immobilier, les banques favorisent les dossiers des emprunteurs qui ont un emploi stable et une bonne santé financière ou qui justifient de rentrées d’argent stables et régulières. Toutefois, les salariés en CDD (contrat à durée déterminée) ou en intérim peuvent également, sous certaines autres conditions, obtenir un crédit immobilier.

Démontrer une bonne capacité de gestion financière

Pour évaluer la solvabilité de l’emprunteur, les banques étudient minutieusement le comportement bancaire de l’emprunteur. Et ce, en se basant généralement sur les 3 derniers relevés de compte bancaire de ce dernier. Il est indispensable par conséquent que ces documents ne présentent aucun incident de paiement tel qu’un découvert par exemple ou encore des dépenses extravagantes. Si ce n’est pas le cas, le mieux est de repousser la demande de financement.

Respecter le taux d’endettement seuil de 33 %

Il ne s’agit pas d’une règle absolue, mais de manière générale, les banques veillent à ce que le montant des mensualités de prêt ne dépasse pas 33 % – près d’un tiers – des revenus nets de l’emprunteur. Au-delà de ce taux, le prêt immobilier peut plonger l’emprunteur dans une situation de surendettement, ce qui peut nuire considérablement à sa situation financière et l’exposer à des défaillances de remboursement.

Faire appel à un courtier spécialisé en crédit immobilier

Pour optimiser ses chances d’obtenir un crédit immobilier, il ne faut surtout pas hésiter à faire appel à courtier spécialisé en la matière. Grâce à son réseau important de banques partenaires, ce professionnel pourra trouver facilement et rapidement la meilleure offre de prêt sur le marché. Son expertise permettra également à l’emprunteur de monter son dossier de prêt dans les meilleures conditions, optimisant considérablement ses chances de validation.

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée